Les bienfaits de l’hydrothérapie pour soulager les pathologies musculaires

Tous nos conseils pour tout savoir sur les techniques de soins et les bienfaits de l’hydrothérapie.

Vous êtes ici : JacuzziGonglable.com » Les bienfaits de l’hydrothérapie pour soulager les pathologies musculaires

L’hydrothérapie repose sur l’utilisation de l’eau à des fins thérapeutiques pour prévenir et traiter différents types d’affections musculaires. C’est pourquoi les centres de spa et cures thermales utilisent le milieu aquatique pour contribuer à la relaxation musculaire et proposer des traitements pour différents types de pathologies. Si vous voulez en savoir plus sur l’hydrothérapie et le pouvoir de l’eau pour améliorer votre état de santé, retrouvez toutes les informations dans notre article.

Qu’est-ce que l’hydrothérapie ?

L’hydrothérapie, appelée aussi « thérapie aquatique », est un type de traitement qui utilise l’eau pour détendre et renforcer les muscles et les articulations, et soulager les éventuelles douleurs tout en favorisant les mouvements du corps.

Les effets sont obtenus par des stimuli thermiques générés dans l’environnement aquatique tels que des changements de température (chaud et froid), l’utilisation de préparations spécifiques incorporées dans l’eau et des pressions mécaniques.

thérapie aquatique musculaire

Il s’agit d’une thérapie souvent indiquée comme forme de préparation ou de réadaptation physique ou encore pour la récupération suite à des blessures musculaire. Il s’agit d’un traitement de longue tradition, utilisé depuis l’époque où les Grecs utilisaient les propriétés de l’eau à des fins médicales et spirituelles. Depuis lors, cette thérapie a traversé différentes civilisations pour se moderniser jusqu’à nos jours.

Pour quels types de pathologies l’hydrothérapie peut-elle être une solution bénéfique ?

Les techniques d’hydrothérapie sont généralement mises en œuvre de manière personnalisée pour répondre aux besoins physiques et pathologiques de chaque personne. Les traitements sont généralement effectués dans des spas et des thermes, des saunas, des piscines et des bains thermaux.

hydrothérapie par kiné et ses bienfaits

En général, les thérapies hydrothermales sont recommandées pour les patients présentant des pathologies principalement liées à l’appareil locomoteur, telles que les suivantes :

  • Fibromyalgie
  • Arthrite
  • Sclérose en plaques
  • Altération de l’équilibre, de la posture et de la coordination
  • Atrophie musculaire
  • Douleurs dorsales, lombaires et cervicales
  • Sciatique
  • Fractures
  • Entorses
  • Hernies
  • Ostéoporose

Toutefois, certaines contre-indications à la thérapie aquatique doivent être prises en compte. Elle n’est pas recommandée aux patients souffrant de maladies infectieuses, de diabète avancé, de maladies cardiaques, d’incontinence ou d’infections cutanées.

traitement de thérapie aquatique

Avantages et bienfaits de l’hydrothérapie :

  • Active la circulation sanguine
  • Stimule le système immunitaire
  • Procure un grand soulagement musculaire
  • Soulage le stress, l’anxiété et les autres troubles de l’humeur
  • Favorise la relaxation mentale
  • Renforce la tonicité musculaire
  • Améliore l’amplitude des mouvements du corps
  • Réduit significativement les contractions musculaires
  • Contribue à l’aisance respiratoire

Les différents types de traitements

bassin pour hydrothérapie

Il existe différents types de thérapies aquatiques en fonction des besoins de chaque patient. Voici les principales :

La thérapie aquatique thermale

Ce type de traitement a pour vocation à alterner la température de l’eau à des fins thérapeutiques. L’eau chaude, par exemple, grâce à ses effets sédatifs, est utilisée pour favoriser la relaxation et agir sur les douleurs légères (effet analgésique). Une eau plus froide ou plus chaude, en revanche, stimule la circulation et a un effet anti-inflammatoire.

L’hydrothérapie mécanique

Dans ce cas, on peut distinguer quatre types de techniques mécaniques comme traitement musculaire :

  • La poussée : permet de faire travailler les muscles.
  • La pression : l’eau est appliquée au moyen de jets pour stimuler le système nerveux.
  • La compression : améliore la circulation.
  • La résistance hydrodynamique : renforce les muscles.

Les techniques hydrothermales « chimiques »

Il s’agit d’une thérapie qui vise à incorporer des substances bénéfiques dans l’eau pour atteindre un objectif très spécifique pour chaque traitement.

  • Eau chloré : active les fonctions organiques.
  • Eau sulfaté : sur la peau, il procure des bienfaits pour la respiration et l’appareil locomoteur.
  • Eau sulfureuse : traite les pathologies articulaires et respiratoires.
  • Eau ferrugineuse : indiqué comme traitement complémentaire des maladies de la peau et des troubles sanguins tels que l’anémie.

Différences entre natation sportive et thérapie aquatique

La natation et l’hydrothérapie ne doivent pas être confondues, car elles ont des objectifs complètement différents, et surtout des exigences physiques complètement différentes.

La natation, étant une discipline sportive, exige un effort physique plus important, et pour but d’augmenter et à améliorer les capacités physiques de la personne d’un point de vue plus sportif et compétitif. La thérapie aquatique, quant à elle, visera davantage à récupérer la capacité fonctionnelle de la zone affectée du patient, à restaurer ses aptitudes, à maintenir ou préserver sa mobilité, à prévenir les séquelles, à réduire la douleur, etc. Elle sera clairement orientée vers la remise en forme du patient.

Conclusion

Une fois que l’on connaît les bases et les fondements de l’hydrothérapie, ses bienfaits et ses nombreuses indications, il ne fait aucun doute qu’il s’agit d’une méthode idéale pour compléter le protocole de traitement des patients et obtenir des résultats des plus probants.

La thérapie aquatique constitue une excellente option de traitement pour les kinésithérapeutes, elle permet également d’obtenir, d’un point de vue plus psychologique, la confiance du patient dans le traitement et son rétablissement. Le fait qu’un patient puisse faire dans l’eau des pas qu’il ne peut pas faire hors de l’eau est un facteur de motivation pour persévérer dans le processus de réadaptation, pour le poursuivre et pour essayer de gagner. Un patient qui peut se déplacer dans l’eau sans ressentir de douleur, et associera sa séance d’hydrothérapie à un moment agréable, maintiendra une attitude plus positive vis-à-vis de son état et son corps y répondra par un processus de remise en forme beaucoup plus satisfaisant et efficace.